Le Lab’Opp // Département d’études, recherches et développement d’Oppelia

Le Lap’Opp // Département d’études, recherches et développement d’Oppelia

Le Lab’Opp c’est  :

  • Le séminaire Oppelia (dernier jeudi de novembre)
  • La journée d’études (le deuxième ou troisième lundi de janvier)
  • Les rencontres Oppelia (en juin, le matin de l’AG de l’association)
  • Les ateliers de recherche et publication (organisés par la commission recherche)

Le Lab’Opp s’enrichit à partir de 2021 d’un cycle de conférences : les conférences Oppelia

Oppelia propose à toutes ses parties prenantes (professionnels, usagers, bénévoles) et à ses partenaires de participer à son Lab’Opp, ses échanges, rencontres, séminaires, journées d’étude, ateliers visant tout au long de l’année à donner accès à tou.te.s et à renforcer l’intelligence collective permettant de penser ses actions, innovations et expérimentations.

En 2021, le Labo’Opp ouvre un nouvel espace : un cycle de conférences thématiques destiné à creuser plus encore les sillons où s’enracinent les axes du projet associatif d’Oppelia, projet de soins, de prévention et de solidarité active : l’association des savoirs, la coopération et la régénération sociale, la transdisciplinarité, l’approche expérientielle et communautaire, l’entraide et la pair-aidance, la promotion de la santé, etc.

Ces conférences se tiendront sous forme de webinaire de deux heures
4 fois par an
E
t seront animées par Jean-Pierre Couteron, psychologue à Oppelia Trait d’Union et Alain Morel, directeur général d’Oppelia

Téléchargez la présentation de Lab’Opp


Le cycle de conférences 2021

Conférence 1 : Soins résidentiels et coopération
Le 15 avril de 17h à 19h

Qui connaît les CTR, les AT et les ACT, les CHRS, les CHS ou encore les SSR-A en dehors de celles et ceux qui y travaillent ou qui y sont accueillis ? Derrière les sigles existent pourtant des lieux habités, des lieux transitoires, des lieux soignants, où se créent et se vivent des rencontres, des thérapies, des accompagnements, de l’espoir. Les nouveaux paradigmes de la gestion expérientielle de l’addiction, de la réduction des risques de l’usage, du travail pair, du soin comme éco-système, renouvellent et décloisonnent les modèles, les outils.

La conférence a été animée par Jean Pierre Couteron, psychologue Oppelia Trait d’Union et Alain Morel, directeur général Oppelia, et un débat a été ouvert entre les expériences des trois CTR d’Oppelia, Trait d’Union (Aude Stehelin, psychologue), Thianty (Maxime Bourg, éducateur spécialisé) et Kairos (Naïra Meliava, directrice).

🎥 Pour voir ou revoir la conférence : cliquez-ici

 

Conférence 2 : Coopérer pour mieux soigner
Le 10 juin de 17h à 19h

Lors de cette 2e conférence du Lab’Opp, Alain Morel a abordé le thème de la COOPÉRATION. L’importance du lien dans l’addiction a été un peu oubliée au profit de travaux sur ce qui se passait dans le cerveau. Sans opposer l’un à l’autre, ne pas négliger ce qui se joue du côté de l’attachement, des liens familiaux, des conflits et tensions qui s’y traversent, puis de tout ce qui se joue dans les liens de compétition et de concurrence que génèrent nos modes de vie vient ensuite enrichir la boîte à outils d’un accompagnement diversifié qui fera souvent de la coopération un axe central.

Cette conférence, à laquelle Silvia Rochet et Arnaud Goujon ont été attachés, a été l’occasion de parler de COOPÉRATION comme axe du soin, conçu comme un accompagnement dans le rétablissement.

La conférence a été animée par Jean-Pierre Couteron, psychologue Oppelia Trait d’Union et Alain Morel, directeur général Oppelia.

🎥 Pour voir ou revoir la conférence : cliquez-ici

 

Conférence 3 : Pourquoi la coopération est une condition du soin et du mieux-être ?

La notion de care, la démarche en santé communautaire, l’accompagnement, la réduction des risques : une autre place pour la personne, les savoirs usagers, l’actient….

Conférence 4 : Oppelia, l’éthique et le paradigme coopératif

L’association Oppelia ambitionne de pousser cette prise de conscience d’une nécessaire « transformation sociale » : à l’échelle d’une personne, à l’échelle d’un dispositif, le parcours d’accompagnement contribue à la transformation sociale, notamment par la mise à disposition d’outils, d’innovations et de pratiques coopératives.