Le Lab’Opp / RDV le 15 avril

Un cycle de conférences Oppelia

Alors que la crise sanitaire révèle les dangers d’une société de « la défonce à la croissance infinie », la santé émerge comme la valeur cardinale et salvatrice d’un possible monde d’après. Dans ce contexte, la définition et le traitement de l’addiction ne peuvent plus faire l’impasse sur les liens avec l’histoire et les processus sociaux qui l’ont vue naître. Soigner, accompagner, prévenir se cherchent un sens nouveau à travers des modèles et des pratiques qui s’inscrivent dans cette mutation, une réinvention des liens sociaux : le partage des savoirs, la coopération, la coéducation, le pouvoir d’agir et l’autonomie, la pair-aidance, l’entraide, la démarche communautaire…

L’association Oppelia se veut un acteur au cœur de cette effervescence interactive et créative entre addiction, santé et solidarité. Elle a décidé de créer un ensemble d’espaces d’échange et de réflexion pour cela, le Lab’Opp, et d’y organiser un cycle de conférences numériques.


PREMIÈRE CONFÉRENCE LE   15/04/2021 : « SOINS RÉSIDENTIELS ET COOPÉRATION »

La première conférence se tiendra le 15 avril de 17h à 19h sur le thème «  soins résidentiels et coopération  »

Qui connaît les CTR, les AT et les ACT, les CHRS, les CHS ou encore les SSR-A en dehors de celles et ceux qui y travaillent ou qui y sont accueillis ? Derrière les sigles existent pourtant des lieux habités, des lieux transitoires, des lieux soignants, où se créent et se vivent des rencontres, des thérapies, des accompagnements, de l’espoir. Les nouveaux paradigmes de la gestion expérientielle de l’addiction, de la réduction des risques de l’usage, du travail pair, du soin comme éco-système, renouvellent et décloisonnent les modèles, les outils.

La conférence sera animée par Jean Pierre Couteron, psychologue Oppelia Trait d’Union et Alain Morel, directeur général Oppelia, et un débat sera ouvert entre les expériences des trois CTR d’Oppelia, Trait d’Union (Aude Stehlin, psychologue), Thianty (Vanessa Roland, cheffe de service) et Kairos (Naïra Meliava, directrice).

Il n'y a plus de places disponibles. Vous pouvez contacter l'organisateur si vous le souhaitez.